Une activité physique et sportive adaptée ???

L’activité physique adaptée (APA) se pratique grâce à trois acteurs:

– l’élève ou le patient qui est la personne ayant besoin de reprendre ou d’adapter ses activités physique;

– l’enseignant en activités physiques adaptées (EAPA);

– le médecin.

Le but pour l’EAPA est d’élaborer, mettre en place un programme en collaboration avec les deux autres acteurs. L’EAPA accompagne son élève tout au long de sa pratique afin de lui permettre sa mise en mouvement.

Un programme personnalisé.

L’EAPA, lorsqu’il organise le programme d’activités physiques tient compte de l’état général du patient, de son âge, de ses capacités physiques et de l’avis de son médecin. Il associe les besoins, les objectifs et les souhaits de pratique de son élève et crée ainsi un programme personnalisé.

Les items de travail peuvent être variés :

– la fatigue physique
– le mal de dos
– l’équilibre et le risque de chute
– la force musculaire
– la souplesse
– l’endurance…

Les activités physiques peuvent être pratiqués quelques soient la situation du patient dès lors qu’elles sont adaptées et encadrée par un professionnel. En effet l’EAPA peut accompagner aussi bien un enfant qu’une personne âgée. Que la personne soit autonome ou non, en situation de handicap ou non, souffrant d’une pathologie ou non, l’EAPA pourra proposer des situations adaptées.

L’EAPA aide les personnes à retrouver un équilibre de vie et à réduire l’impact des effets liés à la maladie. Il a reçu une formation de cinq années universitaire pour établir un bilan initial et assurer un suivi de la progression de son élève.