Sclérose en plaques : les bienfaits de l’activité physique

Réduire les poussées inflammatoires de la sclérose en plaques, tel est l’objectif principal des traitements médicamenteux actuels. En complément, la rééducation physique adaptée permettrait de gérer la fatigue et d’avoir une meilleure qualité de vie.

Chronic-Fatigue

Tout le monde a entendu parler de la sclérose en plaques, maladie auto-immune chronique du système nerveux central, mais beaucoup ignorent ses conséquences pour la santé. Ainsi, plus d’un 1/3 des Français croit que l’on peut en guérir même si la majorité d’entre eux pense que c’est difficile1. Or, plus que difficile, guérir de la sclérose en plaques est à ce jour impossible. L’espoir pourtant demeure, mais réconfort rime avec effort…

« La prise en charge basée sur l’activité physique adaptée permet de sortir du cercle vicieux fatigabilité-immobilité-déconditionnement à l’effort, notamment chez les patients jeunes exerçant le plus souvent une activité professionnelle »

Au-delà d’un bien-être physique, la pratique du sport apporte un bien-être psychologique. « Quand l’éducateur démontre aux patients que l’activité sportive n’est pas interdite mais accessible, c’est un espace de liberté qui s’ouvre »


Lire l’article en entier : www.doctissimo.fr

Ce contenu a été publié dans Bienfaits des activités physiques adaptées, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire